Cinquante ans après l'affrontement final, une ombre plane à nouveau sur le monde magique...
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Dim 14 Déc - 17:56

Que rêver de mieux ? Un temps idéal, ni trop chaud ni trop froid, un peu de soleil…. Et Joe. Il y avait eu aussi ces merveilleux moments où ils s’étaient livrés l’un et l’autre en douces paroles. Ces moments que Tara photographiait dans son esprit. Ces moments sublimes où le temps s’était interrompu pour être remis en route par Gipsy.
Petite souris jalouse, mécontente surtout d’être délaissée par Tara. Elle l’avait même mordue. Joe avait fait un joli bandage à son index.

Joe parla ensuite de Brunmèche. Le faire venir ? Oui cela aurait été bonne idée, comme cela Tara se serait habitué à lui aussi. Mais Gipsy…. Certainement pas. Elle confirma donc ce que venait de dire Joe.


"En effet….. Gipsy a une peur bleue de ces rapaces et des autres aussi…. Elle a vécu un mauvais moment avec l‘un d‘eux, chez nous. Et depuis, elle les évite un maximum. Ce sera pour un autre jour, donc…. Car j’aimerai le revoir aussi."

L’image de Gipsy, qui était grimpée vers un nid certainement attiré par l’odeur des œufs d’une chouette, revint à Tara. Gipsy dans un nid de chouette !
Heureusement, ce jour là il y avait sa mère avec elle, elle qui était encore très jeune, et sa mère avait pu ainsi lancer un sort pour faire léviter la petite souris jusqu’à elles juste au moment où la maman chouette fonçait sur le nid en voyant Gipsy tourner autour de ses œufs. Depuis le moindre bruit d’ailes affolaient la souris qui venait se cacher sur Tara, grimpant à toute vitesse le long de sa jambe pour venir se fourrer dans sa poche, toute tremblante de peur.

Ensuite Tara s’était lovée contre Joe, après qu’il lui ait fait une douce et tende caresse qui avait glissée sur son bras jusqu’à sa joue et qui l’avait fait frissonner. Elle avait même murmuré qu’elle souhaiterai figer cet instant à jamais. Joe avait répondu que pour lui il était déjà figé en lui. Tara sourit et se lova encore un peu plus contre Joe, sentant aussi une de ses mains dans son dos. L’autre caressant ses cheveux. Tara ferma les yeux pour profiter un maximum de cet instant, fin sourire aux lèvres. Oui, instant figé en Joe mais également figé en Tara, photographié, épinglé sur son cœur.
Puis elle senti la tête de Joe se poser sur la sienne. Ne pas bouger. C’était tellement merveilleux. Tara ré ouvrit ses yeux après quelques secondes où elle était plus que bien. Elle remua doucement son visage pour le lever vers celui de Joe et y déposer un tendre baiser au coin de ses lèvres.


"Je n’ai plus envie de bouger de contre toi pour le restant de la journée…."

Doux murmure pour ne pas briser l’instant magique qui l’enveloppait elle et Joe.





_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Dim 14 Déc - 18:54

Tara dit, peu après les paroles de Joe qu'elle aimerait bien revoir brunmèche. Joe aurait bien voulu le faire venir maintenant mais il y avait Gipsy, et d'après ce que lui dit Tara, Gipsy à une peur bleue de tous les rapaces. Mais il y a un temps pour tout, rien de grave. Ce n'était pas la dernière fois qu'ils allaient se voir et heureusement. Il aurait l'occasion de faire venir son hibou un autre jour.

"Lui aussi, je suis sûr qu'il sera content de te revoir."

Maintenant, Tara et Joe étaient là, l'un contre l'autre avec Tara qui avait sa tête posée sur l'épaule de Joe, et Joe qui peu après avait posé sa tête sur celle de Tara, tout en caressant délicatement ces doux cheveux. Il se rassura aussi, Tara n'avait pas l'air de ne pas aimer qu'on lui touche les cheveux, pas comme sa soeur qui braille dès qu'on lui touche. Encore un autre moment, toujours aussi magnifique que les autres, dans lequel Joe aurait encore une fois voulu que le temps s'arrête, mais malheureusement personne ne sait maîtriser le temps.

Puis Tara remua doucement sa tête, pour atteindre celle de Joe et lui déposer un baiser, tendre et agréable, sur le coin de la lèvre. Puis elle lui dit qu'elle voulait rester contre lui le restant de la journée, encore une phrase qui fit énormément plaisir à Joe. C'est vraiment impressionnant, le pouvoir des mots. A la suite, Joe murmura à l'oreille de Tara.


"Et moi pour le restant de ma vie."

Joe regardait Tara, de si beaux yeux, allant avec un visage envoutant et une personnalitée totalement agréable et apaisante, Joe se décala un peu, posa une main sur la joue de Tara et il l'embrassa.
C'était un moment toujours aussi agréable que le premier, mais un moment unique, comme tous ceux qui se sont passés et ceux qui se passeront. Il n'avait plus envie de penser à rien, il n'avait plus envie de penser à son père, à ses études, à tout ce qui l'intéressait jusqu'à maintenant, il avait seulement envie de penser à Tara et de rester avec elle, c'est la seule chose qui l'intéressait. Le reste tempis.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Dim 14 Déc - 21:06

Serrée contre Joe, Tara et lui en était venus à parler de Brunmèche, pour faire une compagnie à Gipsy. Cela aurait été une bonne idée si seulement la petite souris n’en avait pas peur. Dommage pour Tara qui aurait bien voulu le revoir. Elle ne l’avait vu qu’en pleine et n’avait pas pu en profiter pleinement, car elle se rappelait ce joli plumage avec quelques reflets dorés.
Tara sourit contente d’apprendre que lui aussi serait heureux de la revoir. Il faut dire qu’ils avaient fait un petit bout de chemin ensemble quand elle était rentrée très très tard au château.


"Par contre je tiens à te dire que j’en ai une certaine peur, des hiboux et…. Des rapaces…. en général."

Tara allait à la volière pourtant, mais même depuis ses 5 années passées à Poudlard, elle avait toujours une petite appréhension quand elle entrait dans la volière où se trouvait une quantité incroyable de chouettes et de hiboux en tous genres. Elle restait juste le temps d’accrocher sa lettre d’une main tremblante à la patte d’un hibou de l’école et elle ressortait immédiatement après, presque en courant.

Puis les minutes s’étaient égrenées doucement. Mais toujours un peu trop rapidement pour Tara. Elle s’était lovée contre Joe qui passait sa main dans ses longs cheveux. Douce caresse qu’elle appréciait énormément, fondant presque sous celle-ci.
Puis la tête de Joe était venue se coller contre la sienne. Et à ce moment précis, elle aurait voulu ne plus bouger d’un pouce. Elle sentait le souffle de Joe qui caressait doucement sa joue. Tara avait même fermer les yeux pour l’apprécier à sa juste valeur.

Ensuite, Tara avait tourné son visage vers celui de Joe, le détaillant encore une fois dans ses moindres détails et avait déposé un tendre baiser juste à la commissure de ses lèvres, lui murmurant une douce petite phrase qui exprimait tout ce qu’elle pouvait ressentir à cet instant précis, ce qu’elle ressentait depuis des heures, ce qu’elle ressentait depuis ce fameux soir sur les très hautes hauteurs du parc de Poudlard.
Tara sourit de nouveau à ce que Joe venait de dire. Des mots qui résonnèrent en elle, comme un écho provenant de ses plus profondes pensées.


"Jusqu'au bout du monde....."

Nouveau murmure. Puis elle croisa pour ne plus le quitter, le si beau et tendre regard de Joe. Encore une fois elle s’y noya.
Joe se recula un peu, pencha son visage vers celui de Tara.
Un tendre et passionné baiser vint emporter la jeune fille vers d’autres cieux, sentant la douce chaleur de sa main sur joue. Tara monta une de ses mains sur la nuque de Joe. Sentir sous sa paume le doux contact de sa peau. Fébrile instant, fragile et pourtant si solide à la fois. Sensation qui faisait croire que plus rien n’existait autour d’elle et de Joe. Sensation terrible et en même temps agréable, indéfinissable.
Plus rien de comptait actuellement que le fait d’être près de Joe, de rester près de lui, dans ses bras. Alors, oubliée, la petite Gipsy qui cette fois-ci restait silencieuse au fond de sa poche, oubliées, les ballades en solitaire, oublié Poudlard. Loin, tout était bien loin pour l’instant et ….. pour après aussi. D’ailleurs, le reste avait-il vraiment de l’importance ?….

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Dim 14 Déc - 22:14

L'un contre l'autre, après l'intervention de Gipsy, ils s'étaient mit à parler de brunmèche, l'hibou de Joe. Tara dit à Joe qu'elle avait une certaine peur des hiboux, et autre oiseaux de ce type. Joe fut tout d'abord un peu surprit, car il ne connait personne qui a peur des hiboux, bien sûr Tara n'en a pas une peur folle, sinon elle aurait eu peur l'autre soir, elle ne serait pas resté là alors que brunmèche n'était qu'à quelques mètres. Puis, Joe se dit que, après tout lui il avait une peur bleue des areignées, et il n'aimait pas vraiment les souris, et les rats. C'est la même chose sauf sur des animaux différents. Et après tout, ce n'est pas vraiment grave, que l'un ou l'autre n'aime pas vraiment-ci ou ça, car pour le moment, Joe ne s'interessait qu'à elle.

"Si tu as peur, je ne t'obligerais pas à le revoir."

A ce moment, on aurait pu dire que dans l'esprit de Joe, seul était présent Tara. Cette personne douce et sympathique, belle est sensible. Joe comprenait, Joe comprenait pourquoi il avait cédé à la tentation, pourquoi il était tombé amoureux de Tara. Il était si bien avec elle, si bien qu'il oubliait tout. Il ne pensait qu'à elle, et autour d'elle il y avait des questions dans lesquels il se demandait comment faire les choses pour ne pas que ça lui déplaise. Que devait-il dire, faire pour que ça lui plaise. Tant de questions et de bonheur à la fois, simplement, l'amour.
Puis ils avaient commencé à se dire des mots doux, commençant par Tara, puis Joe et à nouveau Tara. Des mots, qui resteraient là, dans son coeur, dans son âme. Des mots que Joe n'oublierait pas. Des mots collés, fixés et même figés dans son esprit pour toujours. Comme Tara.

"Et même plus loin encore ..."

Des paroles que Joe et Tara continuaient l'un et l'autre, comme pour montrer leur fusion, leur amour. Des mots toujours plus forts et puissants, que même la parole ne pouvait maîtriser, car les mots sont eux, bien plus fort que la parole.
Joe, avait embrassé Tara. Il n'avait pas pu résister, elle l'avait envoûté. Il était devenu son esclave et elle sa reine, il ne la quitterai pas et il sera toujours la pour elle. Contre vent et marrées, il protégerait cette demoiselle. La seule chose que contenait son esprit à l'heure actuelle, il ne laissait rien d'autre passer. Il y a des devoirs, pas grave, il faut envoyer une lettre à sa mère, pas grave. Rester avec Tara, ne penser qu'à elle, être la pour elle, voilà ce qui comptait le plus. Et le reste, plus tard, peut-être jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Lun 15 Déc - 0:19

Bien installée dans les bras de Joe, Tara lui avait annoncé qu’elle serait ravie de revoir Brunmèche, son bel hibou, en lui disant qu’elle avait un peu peur de ces volatiles suite à un moment assez traumatisant qu’elle avait eu étant encore une petite fille. Sa première souris qui portait le même nom que celle de maintenant. Prénom qu’elle n’avait pas voulu changer en achetant il y a trois ans, la petite fugueuse.

" Non au contraire. Peut-être que cela m’aidera à vaincre cette petite peur… Ne t’inquiète pas."

Et Tara lui avait sourit pour le rassurer. Pour lui montrer qu’elle ne partira pas en courant, se cacher derrière un arbre ou autre en voyant arriver Brunmèche. Sinon, elle l’aurait fait ce fameux soir. Et là, peut-être que ce qui se passait en ce moment n’existerai pas. Tara ne connaissait Joe que depuis quelques jours, quelques heures, mais il lui semblait l’avoir rencontré dans une autre époque, ou bien était-ce dans ses rêves les plus enfouis ? Tout ce qu’elle savait, c’est que maintenant, elle aurait du mal à vivre loin de lui. Rien que le fait de penser déjà, à ce soir, où ils allaient rejoindre leur salle commune respective, lui procura un pincement au cœur. Sensation désagréable. Sensation qu’elle chassa vite de ses pensées. Tara ne devait pas y penser, pas maintenant. Non. Plutôt graver en elle, le visage de Joe, sa gentillesse, son humour particulier qui l’avait fait rire le premier soir de leur rencontre, ses délicates attentions, sa voix, la chaleur de ses mains sur elle. La tendresse de son regard quand il se posait sur elle. Son sourire si tendre. Tout en lui, tout ce qui faisait qu’elle l’aimait.

Ensuite, Tara s’était tourné vers Joe, l’embrassant sur ce petit coin des lèvres qu’elle adorait en lui disant qu’elle ne voulait plus le quitter pour le restant de la journée. Et Joe avait continué dans le même sens. Alors depuis quelques instants déjà, ils se disaient des mots tendres, des mots qui s’immicsaient en Tara, des mots qui coulaient dans ses veines jusqu’à atteindre son cœur. Doux fluide qui réchauffait les profondeurs abyssales de son être. Des mots qu’ils se partageaient, comme s’ils ne n’étaient plus qu’un.


"Par delà les rêves.."

Puis Tara avait posé son regard dans celui de Joe pour s’y fondre, juste avant qu’il ne dépose un long baiser sur ses lèvres. Envoûtant, hypnotisant. Enveloppant Tara d’une douce chaleur qu’elle n’aurait voulu quitter pour rien au monde.
Mais cette fois, ce fut elle qui rompit le baiser, instant merveilleux. Elle n’avait rien à dire de particulier, seulement elle voulait voir le visage de Joe. Le caresser et dessiner avec le bout de sa main, les contours de sa jolie figure. Laisser glisser ses doigts sur sa peau, s’en imprégner….

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Lun 15 Déc - 0:49

Toujours dans les bras l'un de l'autre, Tara avait répondu à Joe que, au contraire, il ne fallait pas s'inquiéter et que cela allait surement lui faire surmonter cette peur. De toute façon, même si Tara n'aurait pas voulu, cela n'aurait pas eu de grandes importances, puisque tout ce qui comptait pour Joe maintenant, c'était faire plaisir à Tara. Si elle voulait voir brunmèche, elle le verrait, si elle ne veut pas, alors Joe ne la forcerait pas. Tant que ça plait à Tara, ça plait à Joe. Elle aurait pu lui dire n'importe quoi, Joe aurait accepté, dans le seul but de faire plaisir à Tara. Et voilà tout.

"Comme tu veux. Et puis brunmèche n'a jamais pincé personne, à part moi. Peut-être parce que je suis le seul à le traiter d'imbécile quand il oublie qu'il y a des fenêtres dans le château. "

Brunmèche, c'est vraiment un drôle d'oiseau. Il est intelligent, il sait rapporter une lettre entière, ce faufiler, ne pas se faire remarquer, mais quand il y a une fenêtre, c'est le drame. Et encore pire, c'est qu'à chaque fois que son hibou se prend une fenêtre, Joe rigole un peu. Il sait que son hibou ne c'est pas fait mal, sinon il irait le voir. A chaque fois qu'il va ouvrir donc la fameuse fenêtre, il a le droit à un coup de bec, quand il se contente de rire, quand il lui dit que c'est un imbécile, remarque affective d'un maître envers son compagnon, l'hibou le pince, gentiment bien sûr.
Puis, après un baiser de Tara dans le coin de ses lèvres, ils s'étaient lancés dans des phrases minimales, qui avaient pour but, l'un après l'autre, d'avoir plus de force, de rentrer encore plus profondément dans leurs coeurs. Des mots qui, étaient la force de leur amour peut-être, des mots pour se réconforter, des mots qui sonnaient bien entre eux.


"Et plus loin que l'amour ..."

Ils s'embrassaient, toujours, sans fin. Un baiser tendre, agréable et doux à la fois. Un baiser unique, comme tous les baisers. Unique et infini. Ce plein bonheur, devait prendre une fin, un jour où l'autre, Joe espérait que ce serait plus tard que possible. Puis, Tara, recula un peu. Joe lui sourit, un sourire, qui voulait dire pleins de choses à la fois, merci d'être là, merci de m'avoir donné l'amour que je n'attendais pas, merci de m'aimer. Un sourire qui valait mieux que des paroles, qui auraient coupé ce magnifique moment. Tara s'était mise à passer sa main, sa douce main, sur le visage de Joe, comme pour s'en imprégner, pour connaitre ses traits par coeur. Joe lui, posa ses deux mains sur les joues de Tara, et lui décala les cheveux, qui passaient sur son front pour mieux l'observer. Après quelques instants, il posa son front contre le sien, et mis ses mains sur les côtés de son ventre. Puis il murmura.

"Je veux tout savoir de toi, de ta couleur préférée à ton passe-temps préféré. "

Il voulait savoir, connaitre Tara, pour mieux l'aimer, pour mieux répondre à ces besoins. Pour ne former qu'un avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Lun 15 Déc - 10:21

Collée contre Joe et Joe collé contre Tara, ils avaient entamé une petite conversation sur le hibou, Brunmèche et de ce qu’elle ressentait en présence de ce genre d’oiseau. Joe lui avait alors dit que si elle avait peur, il ne l’obligerai pas à le revoir. Tara lui avait alors sourit en lui disant le contraire.

" D’accord, alors je vais me préparer mentalement à cette deuxième rencontre avec Brunmèche….. Ce n’est pas comme Gipsy, alors, qui pince quand elle en a envie…. Vraiment ?…. Le pauvre ça doit lui faire mal tout de même. Et il dort dans une cage dans ton dortoir où bien à la volière ? Parce que s’il est habitué à la volière, là-bas, il n’y a pas de carreaux, donc il peut entrer et sortir comme il veut, sans se demander si c’est ouvert ou pas."

A moins que le pauvre Brunmèche ait des problèmes de vues. Dans ce cas, il n’y avait rien faire pour l’aider. Tara s’imagina alors la scène du hibou, volant joyeusement, tout content d’apporter une missive à son maître et puis arriver en fin de course et se prendre une fenêtre fermée de plein fouet. Ca devait faire mal tout de même.

Tara avait ensuite posé son regard sur Joe. Lui avait fait un tendre baiser dans ce charmant petit creux qu’il avait au coin des lèvres. Elle avait détaillé son visage. Ensuite ils s’étaient lancés tous les deux, chacun leur tour, des mots. Des mots venus d’un lieu que seuls leurs cœurs savaient comment y accéder. Jardin secret, semé de parcelles d’amour, fermé au monde extérieur et dont eux seuls avait la clé.


" Dans les profondeurs de l’inimaginable…"

Ils avaient alors échangé un long baiser, tendre moment merveilleux que l’on ne voudrait rompre pour rien au monde. Moment qui n’appartenait qu’à eux. Instant de pure évasion vers un univers parallèle.
Mais Tara s’était écartée, légèrement, ne quittant pas la douce chaleur des bras de Joe. Non, elle avait simplement envie de voir son visage, d’en dessiner les contours avec sa main et plonger dans ses yeux. Joe lui offrit un sourire qui donna des ailes à son cœur. Un sourire qui la faisait fondre, qui lui parlait, qui lui aussi était un doux fluide qui parcourait ses veines. Puis elle s’était doucement mise à dessiner son visage du bout des doigts, caressant le moindre recoin, n’en laissant aucune miette.
Joe avait ensuite posé son front contre le sien et poser ses mains près de ses hanches. Nouveau frisson. Alors yeux dans les yeux, si proches qu’elle pouvait se voir dedans, Joe lui dit qu’il voulait tout savoir d’elle. Un fin sourire s’afficha sur les lèvres de Tara et elle posa à son tour ses mains sur les épaules de Joe, mais gardant le contact avec sa peau, pouces frôlant son cou.


" …. Et bien, voyons voir…. Couleur, le violet. Fille unique. Mes parents tiennent une ferme moldue, enfin mon père plutôt. J’ai une petite souris vorace, comme tu as pu le constater…. Puis …. J’adore observer les étoiles…. J’aime bien voler… et mon passe-temps préféré c’est depuis peu, toi … et me poser quelque part et observer le monde…. Et aussi….. j’ai la phobie des araignées….. Et…. Je t’aime…."

Fin d'un tendre murmure où Tara lui offrit de nouveau son plus beau sourire et d’une douce voix espiègle lui demanda à son tour :

"J’ai bien répondu ? ….Et ... quel est ce garçon qui se cache derrière ce visage d’ange et qui m' a envoûtée?"

Tara déposa un doux, furtif baiser, une caresse, sur les lèvres de Joe, avant de replonger et se perdre dans son regard.

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Lun 15 Déc - 11:24

Ils étaient là, tout deux, dans les bras l'un de l'autre, formant une bulle imaginaire, qui les protégeait des tous les problèmes de l'humanité, toutes les angoisses et toutes les peurs. Ils étaient avec un seul sentiment, l'amour, et rien ne pourrait les atteindre à ce moment.
Ils s'étaient mis à parler de brunmèche, le fidèle hibou de Joe, et de sa mauvaise vision, des fenêtres.


"Je t'y aiderai même si tu veux. Oui brunmèche excelle dans la matière de casser ou bien de rentrer dans des fenêtres. C'est pour ça qu'il préfère dormir dans la volière, je lui laisse une liberté totale, dans le château avec toutes ces vitres, il risque rapidement de se faire mal, c'est pour ça qu'il dort comme un brave sans son maître dans la volière. "

Après qu'ils se mirent à se regarder l'un et l'autre, et que Tara ait posé un baiser sur le coin des lèvres de Joe, ils s'étaient mit à parler, de simples mots, ce n'était pas vraiment de vrais phrases, car elles étaient petites, mais c'était un assemblement de mots, qui avaient un sens, une suite, sans fin. Un amour réciproque, se prouvant l'un et l'autre, qu'il ferait tout l'un pour l'autre. Plus loin que tout, plus fort que tout.

"Et dans les hauteurs de l'irréel ..."

Puis il y eut un long baiser, agréable dont on ne voulait pas qu'il finisse. Tara avait quelques peu reculée de Joe, pour l'observer. Joe en avait profité lui aussi, pour l'observer, mieux la voir et ne jamais l'oublier, pour enfin poser son front contre celui de Tara. Elle, avait posé ses mains sur ses épaules, gardant tout de même un contact avec la peau de Joe, ses pouces touchaient son cous. Touché agrablé, et bonheur intense.
Tara avait répondu comme Joe le souhaitait, qu'elle aurait mit plus ou moins, peu importe, tant que Tara lui dit quelque chose, c'est bien, ça l'intéresse. Long discours ou petites paroles, c'est la même chose, le même bonheur, puisque ça vien de Tara.

"Personne n'aurait pu mieux répondre que toi. Moi, ma couleur préférée est le bleu, je sais, je ne suis pas très inventif, mais bon, j'ai une soeur elle s'appelle Lunattic et elle est en seconde année, j'ai un père et une mère, ma mère tien un magasin commerciale, mon père avant aussi mais,..."

Devait-il dire à Tara que son père était à Azkaban. Joe avait peur de lui dire et que, Tara pense que Joe aussi était un tueur en série, ou bien même, que le père de Joe en soit un, ça fait peur rien que d'entendre le mot Azkaban, alors entendre que le père de son aimé est à Azkaban. Joe ne voulait pas lui dire, mais si elle l'apprenait plus tard, elle risquait de lui en vouloir. Et Joe ne voulait pas. Prenant son courage à deux mains, il se lança.

"...mais maintenant, il est à Azkaban. Depuis que j'ai 8 ans, si je me souviens bien ... Mais, il a été interné, c'est à cause d'une erreur judiciaire, il était juste au mauvais endroit, au mauvais moment. Malheureusement, personne nous croit. "

Il fit une petite grimace, repensant à son père qui était seul, là haut, avec pleins de tueurs et de personnes prêtes à vous faire souffrir et vous torturer pour un rien. Mais il reprit son sourire, comme pour essayer d'oublier ça et il continua.

"J'adore être avec toi, passer des moments avec toi, quand tu es la d'ailleurs, je ne suis qu'à toi.
Autrement, comme toi j'aime bien voler, avec une spécialisation au Quiddtich, je suis poursuiveur chez Serdaigle, j'adore manger aussi. J'ai aussi très peur des araignées. Je t'aime... "


Joe espérait surtout que Tara n'était pas effrayé par le fait que son père soit à Azkaban, mais il n'y pensait pas vraiment, il voulait surtout oublier ça maintenant il ne voulait penser qu'à Tara.
Tara avait aussi déposé un baiser, sur les lèvres de Joe, toujours envoûté par ses baisers, qui le font tant rêver. Ils se replongèrent l'un et l'autre dans leurs regards.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Lun 15 Déc - 16:27

Moment inoubliable, gravé, écrit en lettres d’or sur leurs coeurs, serrés l’un contre l’autre, ne formant plus qu’un dans un paysage aussi flou que le retour vers la réalité qui se ferait non sans mal plus tard. Ils s’étaient forgé un bouclier contre toutes attaques extérieures, quelle qu’elles soient.
Joe avait lancé le sujet sur Brunmèche. Tara était enjouée de revoir le petit hibou, même si elle en avait une certaine appréhension. Mais Joe serait là, à ses côtés.


"Avec plaisir. Serait-il un hibou maladroit ? Parce que si c’est le cas, tous les deux, entre ‘maladroits’ on devait s’entendre alors. Oui, il est certainement mieux dans la volière avec ses congénères et ainsi il peut montrer sa bravoure, comme tu dis, aux chouettes qui dorment là-bas aussi.."

Tara s’était mit à rire doucement imaginant le hibou bombant le ’torse’, hululant de fierté, avant de fixer son regard sur Joe, de l’embrasser tendrement, de continuer à échanger des mots touchant, profonds que eux seuls en comprenait le sens. Une suite de mots qui se perdait dans l’infiniment grand et l’infiniment petit de leurs âmes. Des mots semblants condamnés à ne plus s’arrêter pour reprendre leurs souffles, cherchant une histoire sans fin pour éviter de s’éteindre. Des mots forts, prémices d’une histoire qui commençait.

"Au delà du néant…"

Ensuite était venu un nouveau moment inoubliable, un autre baiser, plus fort, plus intense mais coupée par l’envie de se voir dans ses yeux, de graver à l’infini le visage de l’être aimé dans son âme, Tara s’était échappée, mais pas très loin. Restant dans ses bras, mains caressant son cou, contact merveilleux. Et front contre front, yeux noyés dans ceux de l’autre, sourires complices échangés, Joe voulait en savoir un peu plus sur elle.
Tara avait répondu dans un murmure identique à celui de Joe et sa petite réponse, avait l’air de le comblé. Tant mieux. Le combler était ce qui lui importait, maintenant.
Tara lui avait aussi retourné malicieusement la question. Elle but ses paroles. Elle s’enivra du son de sa voix, des ses mots doux au milieu de sa phrase.
Puis, un moment d’hésitation vers la fin, une petite lueur étrange dans le regard de Joe, la fit s’inquiéter un peu. Un mot aussi : " Mais..."
Quoi ? Qu’avait-il peur de lui annoncer ? Un silence seulement bercé par le vent les entourant vint se poser quelques secondes autour d’eux.


"Lunattic, je la connais….. On a parlé ensemble dans notre salle commune. Une longue conversation qui a duré jusque tard dans la soirée. Très sympathique ta petite sœur."

Puis Tara entendit le nom de cette prison, loin au milieu de nulle part, au milieu de l’enfer. Un petit frisson glacé vint parcourir l’échine de son dos. Puis le souvenir de cette lettre qu’il avait reçu l’autre soir, et cet air inquiet qui était apparu sur son doux visage….
Ce même air qui avait fait apparaître furtivement cette lueur étrange dans ses yeux et qu’elle venait d’apercevoir. Tara décolla alors doucement son front de celui de Joe et posa ses mains sur ses joues, comme pour apaiser la souffrance qu’il devait endurer de savoir son père dans cette forteresse, remplie de Détraqueurs et de dangereux criminels plus ou moins dérangés.


" C’était donc ça l’autre soir, la lettre…. La forêt…. C’était des nouvelles de ton père… Mais je suis sûre qu’un jour, ça s’arrangera et que vous vous retrouverez…les erreurs sont toujours corrigées…. Tôt ou tard, ils s’en apercevront…."

Tout en caressant son visage, Tara le vit de nouveau sourire. Sourire contagieux. Même si celui-ci était encore un peu triste.
Et une fois s‘être de nouveau perdus dans leurs regards, s’imprégnant de ce moment merveilleusement unique en son genre, elle reposa tendrement sa tête au creux de son épaule, enlaçant de nouveau ses bras autour de son cou et se serrant doucement contre lui, toujours assis tous les deux.


" Alors avant que je n’arrive dans le coin, tu étais en train de t’entraîner…. tout seul ?…."

Changer de sujet et un calin, était la meilleure façon que Tara trouva sur le moment, pour faire oublier toute cette tristesse qui envahissait le cœur de Joe quand il pensait à son père. Elle ne lui en voulait pas du tout de ne lui avoir rien dit, il avait ses raisons et elle les respectaient et quoi de mieux qu’un nouveau petit et tendre baiser dans le creux de son cou, pour le lui faire comprendre.

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Lun 15 Déc - 21:30

Toujours dans ce moment de tendresse, qui reliait leurs corps, l'un à l'autre, pour mieux en comprendre les formes, les douceurs. Mieux connaître l'autre, savoir redessiner le corps, sans aucun appui visuel, seulement par la pensée. Un moment, qui était très important pour Joe, comme tous les moments qu'il a passés avec Tara, et qu'il passera avec elle. Puis, ils passèrent sur un autre sujet, celui de l'hibou de Joe.

"On va dire qu'il n'arrive pas à se rappeler que devant la plupart des fenêtres, il y a des vitres. Sinon il est très habile, j'en suis même étonné parfois. "

Car le hibou de Joe avait beau avoir une mauvaise vision des choses transparents, il avait une excellente maîtrise de ce que tous les hiboux savent faire, voler. Pilote de l'armée de l'air des hiboux même...
Et puis, toujours ces mots, tous aussi jolis les uns que les autres, ayant le même impact sur leurs coeurs, l'impact de l'amour. Un impact les permettant de mieux se proteger, de se créer une barrière face aux dangers. Des mots qui avaient tous aussi bien leurs importances que les autres, des mots qui étaient normaux, mais ceux-ci, n'étaient qu'à Tara et Joe, en ce moment, des mots rien qu'à eux, que personne d'autre ne s'approprierait.


"Je t'aime ..."

Joe avait dit cela, non pas parce qu'il en avait marre, ou parce qu'il ne trouvait plus rien, mais parce qu'il voulait généraliser la chose, donner l'idée générale de ses paroles, qui allaient toujours plus loin et qui étaient toutes plus fortes les unes que les autres.
Puis, après que Tara ai demandé à Joe, de raconter un peu ce qu'il aimait, Joe s'était mis à tout lui raconter, même pour son père. Au début, il ne voulait en parler à personne, mais il n'avait pas prévu de trouver l'amour, de trouver quelqu'un à aimer et à qui se confier, quelqu'un avec qui tout partager. Il lui avait donc dit, de peur qu'elle l'apprenne plus tard et qu'elle se vexe.
Après que Joe ait dit le mais, Tara lui dit qu'elle connaissait sa soeur, qu'elle avait parlée avec elle déjà dans la salle commune. Et que Tara trouvait sympathique Lunattic. Puis Joe, lui avait dit l'histoire de son père. Bien sûr, Tara n'était pas bête, elle sut donc faire le rapprochement entre cette histoire et ce qui s'est passé l'autre nuit. Puis elle lui dit aussi des paroles réconfortantes, qui firent plaisir à Joe.


"Oui, mais elle sait devenir une vrai peste en moins de deux minutes. Merci..."

Puis Tara se reposa sa tête contre l'épaule de Joe, encore une sensation très appréciable, Joe lui posa alors encore une fois doucement sur la tête de Tara, et posa une de ses mains sur l'épaule de Tara.

Oui, je volais un peu dans le terrain. Tu vennais en faire toi je supose?"

Puis Tara, qui n'avait pas voulu rentrer plus dans le sujet de Joe, il lui en était reconnaissant, avait donc changé de sujet, pour enfin déposer un baiser dans son cou, une chaleur appréciable, s'empara du cou de Joe, lui en fit de même, mais sur son front.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 0:02

Enlacés, presque seuls au monde, comme une image hors du temps, Tara photographiait chaque gestes de Joe dans sa mémoire, tout en discutant avec lui et écoutant la douce mélodie de sa voix.
Ils avaient commencés à parler de Brunmèche et de ses vols habiles mais atterrissages maladroits contre les vitres du dortoir de Joe.


" Ce qui prouve qu’il cache bien son jeu, le petit Brunmèche…"

Comme certainement la plupart des créatures existantes dans ce monde comme dans le monde moldu. Ne pas montrer son intelligence de peur d’affoler la populace humaine. Et il y avait eu tous ces petits mots doux, qui reliés, les uns aux autres formaient une phrase interminable qui n’aurait eu aucun sens pour une oreille extérieure, mais qui voulait tout dire pour Tara et Joe.
Joe avait d’ailleurs bien conclu ce qu’ils ressentaient l’un envers l’autre. Deux derniers mots, plus puissants encore que ce qu’ils venaient de se dire tout au long de leur conversation.
« Je t’aime »
Ne voulant pas en rajouter, trouvant que cela ferait un peu trop, Tara avait sourit. Un sourire qui emportait avec lui ces deux derniers mots.

Puis ils avaient échangés d’autres mots. Ils avaient parlés de ce qu’ils aimaient, de leurs passions, de la famille. Tara avait ainsi appris l’histoire malheureuse du père de Joe. Au début un peu hésitant, il s’était laissé aller. Tara avait senti de la souffrance dans sa voix, mêlée au soulagement de l’avoir dit. D’avoir révélé ce secret qu’il gardait depuis des années. Il ajouta par la suite quelque chose sur Lunattic qui la fit sourire.


"Lunattic, une peste ?…. C’est peut-être parce qu’elle aime taquiner son grand frère…".

Après avoir posé ses mains sur les joues de Joe, pour le réconforter, chasser cette souffrance intérieure qui le rongeait, elle s’était de nouveau serrer contre Joe. Se lovant, se modelant contre lui et mettant ses mains près de son cou pour garder le contact avec sa peau où elle avait d’ailleurs laissé un tendre baiser, avant de changer de sujet, ne voulant pas trop s’immiscer dans son passé et ne pas l’embêter.
Tara avait senti les douces lèvres de Joe se déposer tendrement sur son front, lui procurant ainsi une agréable sensation de tendre tiédeur mêlée à d’agréables frissons qui avaient parcourus chaque millimètres de son corps.


" Oui, en effet. Je venais voler et .... danser avec le vent…."

La tête de Tara qui était calée dans le creux de l’épaule de Joe, glissa un peu en arrière pour pouvoir le voir tout en lui offrant un doux sourire pour continuer :

"...Et je ne regrette pas d’avoir changé d’avis…. Parce que j’étais partie pour aller là haut, vers le lieu que je préfère et là où l’on s’est rencontrés."

Une première rencontre qu’elle n’était pas prête d’oublier d’ailleurs. Elle en avait même rêvé durant tout le week-end. Mais ce fut un long week-end car elle n’avait pas revu Joe et s’était demandé si tout allait bien, si rien de grave ne lui était arrivé. Puis elle l’avait revu en cours de soins aux créatures magiques et là, soulagement intense. Il était en entier et en pleine forme.
Maintenant ils étaient réunis et Tara l’observait toujours, la tête un peu en arrière contre l’épaule de Joe, regardant ses beaux cheveux blonds avec lesquels le vent semblait s’amuser.






_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 0:24

Après un moment passé ensemble, l'un contre l'autre, ils en étaient venus à parler de brunmèche, et surtout, Joe se mettait à décrire le seul défaut de son hibou, de ne pas voir les vitres, bien sûr il en a d'autres des défauts, mais celui là c'est bien le pire. Après que Tara ait répondu à Joe, il se mit à rire un peu, c'est vrai que c'est un drôle d'hibou. C'est peut-être aussi parce qu'il le connait bien qu'il rigole, c'est vraiment un oiseau unique celui là...

"Oui, il en cache des choses. Comme tout le monde de toute façon."

Puis, après que Joe et Tara, s'étaient mit à se dire des petites phrases, content simplement que quelques mots, toutes plus fortes les unes que les autres, Joe avait conclu, par un << Je t'aime >>, qui, à près tout, résumé très bien ce que l'un et l'autre ressentait. Et puis, même si sa paraissait bête, ce qu'ils disaient, ce qu'ils pensaient, peu importe, ils étaient seuls, et même s'ils n'avaient pas étés seuls, Joe s'en serait moqué, car Tara était là, près de lui, tout ne pouvait qu'aller bien. Rien que de penser, que ce soir ils devraient se quitter, pour rejoindre leurs dortoirs respectifs, ça faisait déjà peur à Joe. De devoir déjà la quitter.

Puis, après que Joe ait enfin dit, parlé à quelqu'un d'autre de sa famille de son père, ils s'étaient mis aussi de parler de Lunattic. La réponse de Tara fit sourire Joe. C'était peut-être surement ça, même très certainement ça. Un frère et une soeur, c'est fait pour ce chamailler de toute façon ... C'est comme ça depuis la nuit des temps, et ça ne risque pas de changer.

" Surement, mais c'est une peste quand même. Même si, la plupart du temps, c'est moi qui la provoque. Mais bon ... Elle est tellement fragile, elle ne sait pas répondre à ces imbéciles qui se moquent d'elle. J'aurais bien aimé savoir les noms, sa m'aurais diverti un peu, mais elle ne veut pas m'en donner. Donc je suis bien obligé de la reveiller un peu de temps en temps."

Il sourit à nouveau à Tara. Ils étaient de nouveau l'un contre l'autre, sensation que Joe adorait, ne plus la lacher, rester avec elle pour toujours, c'est ce qu'il voulait après tout. Au diable le reste, au diable les devoirs et le reste. Rester là, passer du temps avec Tara, partager des choses avec elle, tout ça était bien plus intéressant que tout le reste. S'il y en avait toujours ... Puis ils en étaient venu à parler de voler, c'est Tara qui avait lancé se sujet, comprennant que Joe n'était pas très à l'aise quand il parlait de son père.

"Si tu veux, on peut toujours voler à deux ... J'ai jamais volé avec quelqu'un que j'aime... Sa doit être le plus beau moment que je viverais en étant sur mon balais, si tu acceptes."

Bien sûr, si elle acceptait, il devrait se séparer d'elle, mais l'important n'était pas vraiment de la toucher, d'être en contact. Le plus important pour Joe, mais si être en contact avec elle, pouvoir la sentir et pouvoir sentir le contact doux de sa peau, mais il aimait aussi partager des choses avec elle. Voler avec l'être aimé, Joe ne l'avait pas encore fait.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 8:54

Qu’il était bon d’entendre le rire de Joe. Tara sourit. Il se moquait gentiment de Brunmèche, son hibou ‘maladroit’ qui, le pauvre, se prenait les vitres du château quand il venait livrer du courrier à Joe.

"Et il n’y pas que les gens qui cache quelque chose…. Et tu l’as depuis longtemps, Brunmèche…?"

En tout cas, même si cela ne faisait pas longtemps que le hibou était avec Joe, il semblait bien le connaître, comme elle et Gipsy. 3 ans que la petite fugueuse était avec elle, mais cela lui semblait être une éternité.
Ensuite leur agréable conversation avait entrecoupée par des mots, presque comme les vers d’un poème qu’ils auraient voulu former, une ode à leur bonheur naissant, comme pour souder un lien qui n’appartenait qu’à eux. Joe avait conclu par le plus fort. Deux derniers mots à l’impact tendrement foudroyant.

Puis ils avaient parlés de leurs goûts, de ce qu’ils aimaient, de ce qu’ils avaient peur et aussi de sa petite sœur et de son ‘mauvais’ caractère, une peste, comme il disait. Et Tara l’écouta ensuite lui parler de Lunattic. Joe avait même parlé de son père. Lourd secret qu’il lui avait dévoilé.


"Ca prouve que vous vous aimez bien tous les deux….. Oui, elle m’en a dit quelques mots aussi, de ces personnes qui l’ennuyait. Je suis qu’un jour, quand elle aura un peu grandit en elle, elle saura quoi faire et puis elle a un grand frère qui la protège. Divertir ? Serait-tu un peu ‘bagarreur’ ? "

Tara le taquina un peu avant de répondre à son doux sourire. Puis elle s’était lovée contre lui, voulant se confondre avec son corps, sentir sa douce présence jusqu’au plus profond de son être, s’immerger en lui. Elle ne regrettait vraiment pas d’avoir changer de chemin. Elle était bien ici et même plus. Ne plus penser à rien qu’à Joe et oublier qu’il allait falloir rentrer tout à l’heure, se séparer et se regarder s’éloigner l’un de l’autre pour rentrer dans sa ‘maison’. Tara réprima un nouveau frisson, un pincement au cœur, et se serra un peu plus contre Joe.

Tara avait lancé le sujet du vol, en regardant leurs deux balais qui reposaient tranquillement à leurs côtés, comme endormis et attendant que l’on s’intéresse à eux. Puis Joe lui demanda si elle voulait voler avec lui. Elle leva son visage, qu’elle avait rebaissé avoir l’avoir observer, et répondit les yeux pétillants de joie, grand sourire aux lèvres. Voler avec Joe.


"Bien sûr que j’accepte. Voler avec toi m’enchante énormément car moi aussi je n’ai jamais volé avec une personne que j’aime et je suis sûre que ce sera un instant unique."

Il fut évident qu’elle allait être obligée de le lâcher, de quitter la douce chaleur de ses bras et de ne plus sentir sous ses doigts le contact de sa peau et de ses lèvres, mais ils ne seraient pas loin de l’autre. Ils pourraient même se frôler dans les airs. Non seulement, Tara aller danser avec le vent, mais aussi avec l’être qui avait volé son cœur. Une première pour elle, une première pour eux. Un nouveau souvenir qu’elle allait graver à jamais dans son esprit.

"Et tu as la chance, si je peux dire, car c’est un des seuls moments où je ne suis pas maladroite. Etre sur mon balai."

Un petit rire taquin en plongeant son regard dans celui de Joe et ne quittant pas ses yeux, Tara se redressa doucement.

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 15:32

Joe et Tara parlaient de Brunmèche, l'hibou de Joe et de sa mauvaise vision. En même temps, les hiboux ne sont pas fait pour voler la journée, et surtout, la journée ayant une vision encore moins bonne, ils ne voyaient pas vraiment les vitres. Brunmèche, lui ne voyait rien.

"Et bien, ça fait cinq ans que je l'ai, de l'oeuf à ce gros tas de graisse, il n'a pas changé ! "

Joe rit un peu une nouvelle fois, pensant à ce que lui ferai Brunmèche s'il avait entendu ça. Depuis qu'il l'a, Joe n'arrête pas de parler comme ça avec lui, paroles affectives, tout le monde ne peut pas forcement les prendre comme des paroles affectives, mais entre Joe et Brunmèche, ils se comprenaient et c'est ce qui faisait leur force.

" Et toi, ta petite souris qui t'a sauvagement agressé et qui n'a plus l'air de m'apprécier, ça fais combien de temps que tu l'as ? "

Joe avait dit ça, en souriant, et ironiquement surtout. Il savait très bien que Gipsy n'avait pas sauvagement agressé Tara.
Puis, une fois qu'ils eurent finit l'un et l'autre, de se dire des mots, qui étaient faits pour prouver leurs amours l'un à l'autre, montrer qu'il n'y a pas de limites, et qui avait été conclu par Joe, ils avaient commencé à parler de ce qu'ils aimaient faire, leurs hobbies, leurs vies en gros. Ils étaient néanmoins restés sur le sujet de Lunattic. Joe sourit encore plus après les paroles de Tara.

" Non, je dirais que je suis une brute assoiffée de sang. "

Il rit un peu, pour poursuivre le bagarreur que Tara avait dit à Joe. En reprenant un peu son serieux, il dit alors.

"En général, je suis plutôt pacifique. Je n'aime pas vraiment me battre que ce soit par la magie ou par la force. Je comptais simplement leur faire peur, car ils ne sont pas plus vieux que ma soeur. Par contre, si je sais qui s'est que je les préviens et qu'ils recommencent, là, je deviens un peu moins sympathique. Mais ce n'est que pour ma soeur, si quelqu'un se mais à se moquer de toi, je passe directement à la seconde partie... "

Puis Tara s'était remise contre Joe, toujours aussi appréciable, il la serait contre lui, pas fort, mais comme s'il ne voulait pas la lacher, comme un objet précieux qu'il ne voulait pas perdre, sauf que l'a l'objet préciexu n'était pas un objet, mais quelqu'un, quelqu'un qui avait un coeur à aimer, une âme à qui se confier.
Puis ils parlèrent de ce pourquoi ils étaient venus ici, sans se soucier qu'ils allaient s'annoncer l'un et l'autre qu'ils s'aimaient. Joe avait demandé à Tara si elle voulait voler avec lui, l'un à côté de l'autre. Enssemble. Seuls.

Tara lui dit aussi qu'il avait de la chance, car elle n'était pas vraiment maladroite sur un balais. Joe sourit.

"J'ai de la chance d'être avec toi, que tu sois maladroite où pas, ce n'est rien à côté du plaisir que j'épprouve de faire des choses avec toi..."

Joe se leva alors, non sans regret de devoir quitter Tara, mais de toute façon, elle était toujours là, voilà ce qui comptait. Il lui tendit une main, avec un grand sourire, pour l'aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 17:23

Tara et Joe tendrement enlacés parlaient des qualités et des défauts de Brunmèche. Elle lui avait ensuite demandé depuis combien de temps, il était avec lui. Joe lui répondit alors qu’il l’avait depuis sa sortie de coquille.

" Depuis sa naissance ? Et bien tu es presque un père pour lui alors….."

Puis Joe se mit à rire. Doux rire qui résonna dans la poitrine de Joe contre laquelle Tara avait posé sa tête et ce rire du coup, vint doucement tinter à son oreille. Tara se cala un peu plus contre lui. Elle se mit à rire ensuite quand elle entendit sa question au sujet de Gipsy.

"J’ai ma petite Gipsy depuis 3 ans. Je l’ai trouvé à la ménagerie magique. Elle avait à peine 4 mois, je crois. J’en ai eu une avant quand j’étais beaucoup plus jeune que ta sœur, et qui portait le même nom que Gipsy, mais malheureusement elle s’est faite attrapée par un hibou vorace.
Mais non elle t’apprécie. C’est qu’elle ne te connaît pas trop encore, tu es un intrus dans la relation qu’elle a avec moi. Alors, elle est jalouse. Mais ne t’inquiète pas, je vais lui parler, lui faire comprendre ce que tu représente pour moi et tout ira bien ensuite."


Puis la conversation avait continuée sur ce qui la concernait elle et puis Joe. Pour encore mieux se connaître. Puis ils avaient parlés de Lunattic, la petite sœur de Joe. Sympathique jeune fille dont Tara avait la connaissance il y avait peu de temps. Et aussi la façon dont Joe réagirait si jamais il rencontrait ceux qui ennuyaient sa sœur. Tara avait taquiné Joe en lui demandant s’il était un peu bagarreur et il lui avait répondu en riant qu’il était en fait qu’il était pire. Tara se mit à rire également.

"Buveur de sang en plus !…. "

Puis il redevint un peu plus sérieux. Tara l’écouta avec attention. Elle appris ainsi que ceux qui ennuyait Lunattic n’étaient pas plus âgés que sa jeune amie. Quand Joe annonça que si jamais des personnes venaient à se moquer de Tara, là, ce ne sera pas la même chose. Du tout, même. Le fait d’entendre cette phrase fit au chaud cœur de Tara.

" C’est vrai que ce n’est pas très agréable de se faire ennuyer tout le temps de cette façon, surtout quand est une fille fragile comme Lunattic. Mais en ce qui me concerne, je suis ravie d’apprendre que j’ai un hardi chevalier qui me protégerait au cas où, même si maintenant je ne fais plus trop attention aux moqueries. Enfin, ça dépend de quel genre de moqueries il est question, évidemment."

Il était certain que beaucoup d’entre elles faisaient très mal.
Elle s’était ensuite bien lovée contre Joe, sentant ses bras l’enserrer tendrement. Et elle avait parlé des balais, du vol plus précisément. Ce, pourquoi ils étaient dans cet endroit qui avait pratiquement disparu d’autour d’eux pendant leur tendre conversation où s’étaient mêlé une pléiade de mots, doux, tendres, se prouvant à tour de rôle, l’amour qu’il ressentait l’un envers l’autre.
Puis Joe lui avait demandé si elle voulait voler avec lui et c’est avec une certaine joie qu’elle avait accepté. Tara s’était donc redressée lentement, mai restant assise en face de Joe, ses bras toujours autour de son cou. Elle l’avait même taquiné en lui disant qu’il avait de la chance à ce qu’elle ne soit pas maladroite sur un balai. Seul moment en fait, où sa maladresse disparaissait.
Un fin et tendre sourire naquit sur les lèvres de Tara quand elle entendit les douces paroles de Joe.


"Décidément tu trouves toujours les mots qu’il faut. Ceux qui me touche profondément et qui font que je ne sais jamais quoi répondre et qui me font fondre. A part te répéter ces jolis mots comme un écho. "

Puis Joe se leva se détachant ainsi de leur tendre étreinte. Tara eu un petit frisson en sentant le vent s’engouffrer entre eux, profitant qu’ils n’étaient plus collés l’un à l’autre. Elle ressentit aussi un vide. Un grand vide étrange qui s’insinua en elle.
Tara ne le quitta pas des yeux quand il se leva répondant ainsi à son doux sourire et prenant la main qu’il lui tendait pour se relever.
De l’autre main, elle attrapa son balai. Une fois debout, elle lâcha la main de Joe pour passer la sienne dans le dos de son amour et se coller ainsi contre lui en lui donnant un doux baiser.

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 20:38

Toujours ensemble l'un ocntre l'autre, ils s'étaient mis à parler de l'hibou de Joe. Cet oiseau faisait quand même parti du top cinq des personnes qu'il aimait le plus. Dans lequel, tronnait tout en haut de l'echelle Tara, puis à côté sa famille, et puis enfin son hibou.

"Vu comment je lui parle, je ne pense pas qu'il me prend pour son père, mais plutôt comme un ami, un très bon ami. Même si au début, il se réfugié plutôt au côté de mon père. Il n'a pas eut la chance de connaitre ses parents."

Se serrant toujours l'un contre l'autre, Joe appréciait la présence de Tara, sa respiration, il s'était calé sur la sienne, pour être encore plus proche d'elle, mentalement, physiquement. Pour ne rien perdre de ce plaisir, qu'un moment ou un autre, il devrait arrêter, même s'il ne le souhaitait pas, ce soir ils seraient bien obligés... Joe ne voulait pas penser à ça, c'était plus embêtant qu'autre chose. Il aurait bien voulu rester avec elle, ici toute la nuit, mais avec tout ce qui se passe en ce moment, et surtout à cause de la nuit où il c'est furtivement faufilé dans la forêt interdite, il ne valait mieux pas continuer.
Puis, ils avaient parlé de Gipsy aussi, Joe voulait savoir à son tour depuis combien de temps Tara l'avait. Elle lui raconta aussi la tragique histoire de sa pemière souris qui s'était fait prendre par un hibou. C'est jamais super de perdre un animal de compagnie...


" Trois ans ! Elle est dans la force de l'âge ta souris !
Je suis désolé pour ta première... C'est malheureusement des choses qui arrivent et qu'on ne peut pas contrôler. Un intru dans la relation qu'elle a avec toi, quelle charmante intention de la part de ta souris. "


Puis ils étaient partis un peu dans une rigolade, qui venait du sujet de Lunattic.

" En plus ! Je t'aurai bien bu le tien, mais je bois déjà du bonheur rien qu'a te voir, je risque de m'étouffer si je m'en prend à ton sang, donc tu ne risques rien. "

Toujours en souriant, il aimait bien dire des phrases comme celle là, qui avaient un sens, un but. Surtout pour faire plaisir à Tara et la faire rire plus qu'autre chose. En général il ne parle pas du tout comme ça, et encore heureux d'ailleurs. Mais de toute façon, ses paroles là n'étaient réservés qu'à Tara, et à elle seule, c'était comme avec Brunmèche, sauf que là, il n'utilisait pas l'ironie pour parler à Tara, mais il disait bien ce qui venait droit du coeur.
Puis ils étaient revenu au sujet principale, sérieusement, c'est-à-dire aux moqueries de gens qui ont une intelligence sous-développée. Ou plus rapidement, les anomalies au développement de l'humanite...


" Elle se défragilisera bien un jour de toute façon... Un chevalier hardi certes, mais un chevalier hardi, présent 24h/24h et 7j/7. En plus de ça, fou amoureux. Imagine les ravages... Et comme ça, tu auras quelqu'un qui fait attention aux remarques, pour t'éviter de te fatiguer. "

Tara s'était encore plus blottie contre Joe, Joe en fit de même. Ne voulant perdre aucun de ses moments, car ils parlaient de balais, donc de vol... pas de ménage ! Et donc, comme Tara et Joe le souhaitaient tous les deux, ils allaient bien se séparer, un court instant, mais un instant qui durerait une éternité. Mais réalisable, car elle était toujours près de lui.

" Tu ne sais jamais quoi répondre ? Pourtant, rien que ta réspiration me fait planer, quant à tes paroles, elles me font voler."

Puis Joe avait aidé Tara à se lever, celle-ci avait passé sa main dans le dos de Joe, douce main agréable, puis elle lui déposa un baiser sur la bouche. Tara avait pris son balais, mais Joe avait encore les mains libres. Il passa ses deux mains autour de la taille, ne pouvant resister à Tara, il l'embrassa à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 22:14

Serrés l’un contre l’autre, non, aimantés l’un contre l’autre, ils discutaient depuis un moment de divers sujets, commençant par la vie de Brunmèche passant par la famille de Joe, surtout de sa sœur, de Gipsy la petite souris de Tara, pour s’arrêter sur le vol en balai, tout ça entrecoupé de doux et merveilleux baisers volés.

"Tu as donc une très grande complicité avec lui, alors. C’est bien ça. C’est peut-être parce qu’il n’avait pas encore confiance en toi pour aller retrouver ton père et il a peut-être attendu de mieux te connaître, regarder comment tu vivais pour pouvoir se rapprocher de toi…… Surtout s’il a perdu ses parents, il devait être complètement déboussolé, le pauvre."

Puis il y eu un léger moment de silence où elle s’était doucement et tendrement appuyée contre Joe, pour profiter de sa présence contre elle un maximum, s’envelopper dans le voile de sa douce chaleur et écouter les battements de son cœur se mélanger en rythme avec les siens. Tara avait même fermer les yeux pour mieux apprécier cet instant magique.
Ils avaient parlé de Gipsy aussi. Un peu de la première et beaucoup de l’actuelle souris."


"Oui, c’est pour ça qu’elle dévore toute nourriture qu’elle trouve sur son passage. Pourtant je lui explique qu’elle ne va pas mourir de faim avec moi, mais rien à faire. Je crois qu’elle est irrécupérable….. Oui… ça m’a fait un choc. Je n’en voulais plus, jusqu’à ce que je croise la petite bouille de celle-ci. N’est-ce pas, hein …. C’est Gipsy tout craché, que de bonnes intentions !"

Et ils avaient rit. Tara l’avait un peu taquiné sur son côté protecteur/bagarreur avec Lunattic et son côté ‘vampire’ quand il avait dit être un assoiffé de sang.

" Il n’y a aucun danger d’étouffement quel qu’il soit avec mon sang, pour toi en tout cas, parce qu’à l’intérieur coule un fluide spécial qui porte ton nom, ton empreinte, le tout mélangé avec un nuage de mon âme que tu as envoûtée, alors, tu ne risques rien non plus. Mais si jamais tu en bois, il ne faudra pas en abuser."

Tara lui répondit par un grand sourire mutin. Mutinerie qui s’invita dans son regard qu’elle posa sur Joe.
La petite sœur, Lunattic, continua son chemin dans leur conversation.


"J’espère pour elle. Elle encore très jeune, mais tu es là pour l’aider et Poudlard aussi. Elle a déjà du caractère, je trouve…… Fou amoureux d’une damoiselle qui l’est autant de son preux chevalier hardi…. Mais c’est trop gentil, je me sens comblée et j’imagine la scène. Un preux chevalier qui va livrer bataille pour ne pas épuiser sa belle…."

Tara avait sourit en s’aimantant encore et toujours un peu plus contre Joe. Ne voulant laisser aucun espace de libre entre eux deux où l’air aurait pu s’insinuer par une ruse quelconque.
Puis elle s’était doucement détachée de Joe, gardant tout de même le contact avec lui en laissant ses bras autour de son cou. Et il s’était levé, faisant glisser les mains de Tara le long de ses bras, laissant un grand vide, comme un manque de quelque chose, ou plutôt de Joe.


"Et oui, tu me noies avec délice sous tes doux mots, tes tendres paroles et je n’arrive plus à immerger."

Et Tara avait attrapé sa main pour se lever. Dans cet élan, elle s’était une nouvelle fois collée à lui et l’enlaçant d’un bras, main libre dans le dos de Joe, l’autre main tenant son balai, ses lèvres s’étaient déposées en un furtif baiser sur celles de son aimé. Doux baiser qui ne fut pas furtif du côté de Joe et la réponse de Tara ne le fut pas non plus….

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mar 16 Déc - 23:55

Ils avaient commencé une belle discussion, qui pour n'importe qui pouvait être une discussion normale, une discussion habituelle. Mais c'était bien plus que ça, pour Joe, rien que le fait de parler avec Tara rendait la discussion intéressante, rien que d'être en contact avec elle, collé contre elle, rendait la discussion vivante. C'était leur discussion. Compréhenssible par tout le monde, mais comme une langue étrangère pour eux, que seuls Tara et Joe pouvaient traduire.

"Et oui ! On s'entend très bien. Il allait souvent avec mon père, je pense, car il lui manquait une figure paternelle qu'il ne pouvait trouver en moi, j'étais encore jeune à l'époque. "

Quand Joe disait qu'il était encore jeune, c'était contrairement à maintenant, depuis il avait gagné en maturité, en connaissance sur le monde, sa faune et sa flore, ses secrets. Mais il avait encore pleins de choses à apprendre, à connaître et à voir, même à vivre. Il n'en était qu'à une part minime de sa vie. Même si dès ce jour, Joe avait commencé une autre vie, ce n'était plus la sienne, mais celle de Tara plus la sienne. Il avait connu un nouveau, un vrai sentiment, l'amour. Et là, il était contre elle, et elle était contre lui, ne formant plus qu'un élèment dans se desert d'herbe. Rien ne pouvait les déranger.
Ils parlèrent aussi de la souris de Tara.

" Je suis sûr qu'elle mange plus que moi ta souris. Elle veut peut-être devenir sumo. Une souris sumo. (^__^) Moi aussi, je dois avouer que le jour où je perdrais Brunmèche, je ne crois pas pouvoir en reprendre un autre.
Que de bonnes intentions, effectivement, mais il faudrait faire attention, elle risque de tomber amoureuse de moi..."


Joe sourit, comme toujours, comment ne pas sourire quand il y avait Tara à ses côtés ? C'est comme dire comment ne pas apprécier ce qu'on aime le plus. Tara avait aussi taquinée Joe quand il lui avait dit qu'il était une terrible brute assoiffé de sang.

" Que dire face à la perfection même ? Je préfère ne rien répondre à la perfection de peur de la rendre moins belle."

Joe avait été énormément touché par la phrase de Tara qui avait été extrêmement bien tournée. Joe là ne savait pas quoi répondre, il s'était fait prendre, en quelques sortes, à son propre jeu. Les paroles de Tara, venus se loger droit dans son coeur et dans son âme à tout jamais.
Ils parlaient toujours de la pauvre Lunattic, qui était sans cesse martyrisé... Et par son frère et par d'autres, mais Lunattic était aussi, une pauvre petite nature très attachée à papa maman. Elle voulait devenir plus indépendante, mais le décrochage était difficile, même si elle ne voulait pas se l'avouer.
Et ils étaient partis aussi, dans un rêve de chevalerie et de princesse charmante,...


" Faut pas s'inquiéter pour elle de toute façon ! Un jour elle en aura marre, et elle se révoltera. Et encore, se serait même égoïste de ma part, de combattre pour ne pas vous fatiguer, car je vous obligerais à me regarder combattre, et donc, je fatiguerais vos si beaux yeux... Je vous prendrai donc des lunettes ! "

Joe avait vouvoyé Tara, comme pour mieux se mettre dans le contexte, sa devenait même une pièce de théâtre, il manquait juste les décors derrière.
Toujours serrés l'un contre l'autre, contre la poussée du vent, contre la fraicheur de l'hiver, ils étaient toujours dans leur bulle, la leur. Mais ils devaient se séparer, pour se relever, Bien sûr, ils restèrent en contact, puis Tara qui était venu déposer un furtif baiser sur les lèvres de Joe, devint un baiser tout court. Joe recula un peu de Tara, mais gardant toujours ses mains autour de sa taille, et il lui dit en guise de réponse à sa dernière phrase.


" Je t'aime... "
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mer 17 Déc - 1:35

Une agréable discussion venait de commencer entre Tara et Joe, ou plutôt, ne finissait pas entre eux. Et tant mieux. Des élèves passant par là, aurait pu entendre une conversation banale, quoique à les voir enlacés ainsi, scotchés l’un contre l’autre, peut-être pas. Mais cela n’était pas important. Ce qui importait pour Tara et Joe, était qu’ils étaient ensemble, liés par ses sentiments profonds, ensemble pour entendre parler leurs cœurs.

" C’est bien ça d’avoir une entente parfaite avec son animal de compagnie, d’être en communion avec lui. C’est sûr que la perte de ses parents a dû le troubler et comme tu dis, tu étais encore trop jeune pour lui et pour qu’il puisse grandir il avait besoin d’une présence adulte."

Tara sourit à Joe. Cela lui rappelait le jour où elle avait acheté Gipsy (2) à la ménagerie. Ca ne faisait que trois ans, mais la souris n’était encore qu’un bébé et Tara avait à peine 12 ans. Deux jeunes ’enfants’ qui s’étaient trouvées. L’une sans famille et l’autre le cœur chagriné d’avoir perdu Gipsy (1). Toutes les deux à la recherche d’une âme à chérir.

"Je ne sais pas si elle mange plus que toi, car en même temps je ne t’ai jamais vu manger, enfin pas encore, mais tout ce je sais c’est qu’elle ne prends pas un gramme. Elle reste toujours aussi mince. Alors quand à devenir une souris sumo (^^) , comme tu dis, là j’en doute fort.
Ca été très difficile de reprendre un autre animal. Il me reste d’ailleurs toujours cette peur de voir à nouveau une souris se faire emporter par un rapace quelconque.
Des bonnes intentions certes, mais par pure amitié et pas au point de tomber amoureuse de toi. "


Tara répondit au sourire de Joe. Merveilleuse expression qui illuminait le visage de son aimé et qui embaumait à l’infini le cœur de Tara. Elle fondait à chacun de ses sourires et chacun de ses regards. Elle se noyait aussi sous ses douces paroles et était engloutie dans des abysses sans fond à son contact.

" Mais aucun de tes mots ne peut enlaidir cette ‘perfection‘, comme tu dis, au contraire tes paroles font renaître ses couleurs."

Tara lui fit un nouveau sourire taquin. Ils étaient de nouveau partis dans de douces paroles, mais dites d’une nouvelle façon. Une ronde de mots semblait prendre forme pour ne plus jamais mourir. Elle dansait autour de Tara et Joe, douce mélodie, invisible, qui flottait autour d’eux.
Lunattic revint une dernière fois dans leur conversation. Puis Tara se mit doucement à rire quand Joe la vouvoya, parlant comme au temps des chevaliers en armures scintillantes qui combattaient sans peur pour conquérir le cœur de la damoiselle dont-ils s’étaient épris. Il ne manquait plus qu’un dragon crachant du feu, retenant une damoiselle en détresse en haut d’une tour imprenable, dans cette scène moyenâgeuse.


"Oh, alors je vous serais gré Chevalier de ne point combattre. Il me serait pénible de perdre la vue et de ne plus vous voir…… Et là, la paire de lunettes ne servirai plus à rien."

Tara finit dans un doux rire, toujours aimantée à Joe, dans un univers où eux seuls étaient enfermés à jamais.
Puis il avait fallu se séparer, mais juste pour un très court instant, le temps pour eux de se lever. Tara n’avait pas lâché tout de suite, la main de Joe, ce doux et chaud contact avec sa peau. Elle l’avait laissé ensuite pour mieux enlacer son amour et l’embrasser tendrement. Un furtif baiser attrapé en plein vol par Joe.


"Je t’aime aussi…. Et si l’on allait montrer aux nuages ce que deux amoureux comme nous, savent faire sur un balai ?….."

Deux amoureux qui avaient du mal à se détacher l’un de l’autre. Tara avait toujours sa main dans le dos de Joe et Joe avait toujours ses mains sur la taille de Tara.

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mer 17 Déc - 17:29

Moment toujours fusionel entre elle et lui, restant collé, comme si c'était obliger. Obligation, oui, mais obligation de s'aimer. Rien que quand Joe pensait qu'il la croisait depuis près de cinq ans, et qu'il aurait pu lui parler, la rencontrer bien plus tôt, le chagrinait un peu, mais l'important c'est qu'ils soient enssemble maintenant, le reste n'est plus une prioritée. Toujours en pleine discussion sur leurs animaux, Joe répondit :

"Oui ! Mais maintenant, il n'y a plus qu'avec lui, que je suis en communion, mon coeur a ouvert sa plus grande place pour toi ... "

Puis, ils étaient passés au sujet de Gipsy.

"C'est parce qu'elle grandit, tu verras quand elle en aura marre de grandir ! Oui, c'est sûr. Mais je suis sûr que, vu que tu t'en occupes bien, aucun rapace n'osera la manger. "

Puis ils étaient retournés dans des tournures de phrases, qui étaient censés, faire un compliment l'un à l'autre, toujours entre eux. Un amour, si récent mais déjà indestructible, confirmation de leur amour l'un pour l'autre. Et Joe, qui regardait Tara, qui sentait son corps, sa douceur, et qui ne pouvait résister à tomber encore plus amoureux, elle était si bien !

"Mes paroles font renaître des couleurs que toi-même tu as inventé. Je ne fais que refaire, les belles choses que tu as engendrées. "

Toujours contre elle, ne voulant plus la lacher, ils parlaient l'un et avec des paroles inventées, venu du coeur pour se donner du bonheur, l'un pour l'autre et l'autre pour un. Joe ne voulait vraiment plus rien faire, plus rien faire à part rester avec elle, la voir, l'entendre, la toucher, pour ne jamais l'oublier, pour ne jamais la perdre. Rien que de cligner les paupières devenaient un supplice pour Joe, qui ne pouvait plus la voir pendant un millième de seconde.

Joe et Tara étaient parti dans un petit délire de moyen-âge, dans lequel Joe jouait le rôle du chevalier et Tara celui de la princesse. Ils s'étaient même mis à se vouvoyer, ils auraient fait de très bon comédiens.


" Effectivement, se serait un supplice de ne plus me voir, mais se serait un supplice de laisser des malfrats s'en tirer ainsi. Alors je vous dirai de fermer vos magnifiques yeux, pendant que je m'occuperai de ses manants ! Nul crime contre une si belle princesse ne peut ne pas être puni."

Joe sourit à son tour à Tara qui, elle aussi lui avait donné un sourire. Voir Tara sourire, était le plus beau cadeau qu'il pouvait avoir, tout comme d'être avec elle, contre elle. Et maintenant ils allaient voler, ils étaient toujours l'un contre l'autre, Joe ne pouvant plus décrocher de Tara, qui était devenu une drogue. Après sa réponse, Joe l'embrassa une dernière fois, avant de se décoller d'elle, Il s'abaissa pour faire une boule de tout ce qu'il y avait à terre et, il mit tout dans son sac. Et enfin, il mit son sac sur le dos et il enfourcha son balais en souriant à Tara.
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mer 17 Déc - 21:00

Impossible pour Joe et Tara de se séparer. Ils étaient toujours aimantés et ce presque depuis le moment où elle était arrivée, balai en main et Gipsy sur l’épaule. Ils s’étaient salués, ils avaient un peu parlé et ils s’étaient avoués leur amour. Cet amour qui couvait en eux depuis l’autre soir, sans que ni l’un ni l’autre ne s’en aperçoivent et qui s’était réveillé aujourd’hui, pendant leur deuxième rencontre due au hasard elle aussi, comme la première.
Ils avaient entamés une discussion sur leurs animaux de compagnie et leurs caractéristiques.


"Ooh…. C’est donc une place d’honneur que je vais occuper avec bonheur…et ton cœur ne le regrettera pas…"

Et ils avaient parlés ensuite de Gipsy. Gipsy qui faisait une grande sieste digestive ans la poche de Tara. Elle sentait presque son petit corps se soulever et se rabaisser sous le rythme de sa respiration.

" Oui elle sera certainement gavée et mangera moins. Mais de tout façon, je vais faire très attention à son régime. En effet, je la couve tellement que même un piaf ne peut s’en approcher."

De nouveau Joe et Tara avaient relancés la ronde de mots doux. De phrases, même. Peu à peu ils formaient autour d’eux, comme un bouclier à toute atteinte malsaine de l’extérieur. Barrière forgée par leur amour, infranchissable.

"Ces paroles me vont droit au cœur et il s’illumine de joie."

Tara serait bien restée contre Joe. Le ‘sentir‘, l’embrasser du regard, le caresser de baisers volés posés avec délicatesse sur ses lèvres, sur sa peau. Garder le contact avec son corps et écouter sa douce voix. Rester sans bouger, assis l’un contre l’autre et sentir ses bras l’enlacer et capturer cet instant pour l’emmener avec elle dans son monde. Rien que le fait de l’avoir presque lâché pour attraper son balai lui avait donné l’impression de s’enliser dans le néant.
Puis ils s’étaient mis à parler comme au temps des donjons et dragons, se prenant pour un preux chevalier pour Joe et une princesse en détresse pour Tara.


"Mais mon noble chevalier, si je ferme mes yeux, je ne pourrai plus voir votre charmant visage qui illumine mon âme… et de par ce fait, j’en souffrirai encore plus. Alors que nenni. Je préfère vous regarder combattre ces marauds et vous soutenir en posant mon regard rien que sur votre âme."

Tara sourit de plus belle en voyant Joe lui sourire. Existait-il autre merveilleuse vision que ce sourire qui donnait des ailes à son cœur et faisait vibrer son âme ? Certainement pas. Elle avait même du mal à poser son regard ailleurs. Peur de perdre de vue ne serait-ce qu’une infime seconde, cette vision qui la faisait fondre.
Après s’être échangé un énième baiser tout aussi tendre que les premiers et s’être dit qu’ils s’aimaient, Joe remballa ses affaires. Entre temps, Tara était monté sur son balai et elle flottait à quelques pas de Joe.
Puis quand Joe fut monter à son tour sur le sien avec ce merveilleux sourire auquel elle répondit, Tara redonna une petite impulsion du pied sur le sol et s’envola…..

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mer 17 Déc - 22:13

Joe serrait toujours Tara contre lui, tout comme Tara le serrait contre elle, un moment bien à aux, que nul ne viendrai interrompre, même pas le vent, même pas le froid, et encore moins les autres. Collé, aimantés, attirés l'un vers l'autre, comme deux éléments inséparables. Ils se connaissaient depuis quelques jours seulement, ils s'étaient avoués leur amour l'un envers l'autre depuis quelques heures seulement, et pourtant, ils s'aimaient déjà comme s'ils se connaissaient depuis des années, comme s'ils avaient toujours été ensemble.

Puis ils avaient parlé de leurs animaux de compagnies, depuis combien de temps qu'ils les avaient, comment ils se sentaient avec, Tara avait aussi des paroles qui, comme toutes ses paroles sont allées se loger droit dans son coeur, et Tara finit aussi par dire qu'elle allait bientôt faire faire un régime à sa souris. Joe ne répondit pas, il se contenta de dévorer du regard, le visage et les yeux de Tara.

Puis ils avaient recommencé à se parler avec de belles phrases, toutes plus belles les unes que les autres, formant un cocon autour d'eux, inviolable, indestructible, toujours rien qu'à eux.

" Si ton coeur s'illumine, alors le mien aussi. Mon coeur ne suit que les battements du tien. "

Ils s'étaient levés, l'un et l'autre, restant toujours à une distance assez proche, et ils avaient entamés un discours de gens qui vivaient au moyen-âge, jouant chacun un rôle bien précis, comme dans la plupart des romans qui existaient.
Un jeu, qui plaisait bien à Joe, tout comme à Tara, ça devenait presque du théâtre.


" Alors soit, je réduirai à néant tous les mauvais qui ôseront s'en prendre à vous et à votre infinie beautée qui est tout aussi bien interne qu'externe. "

Puis, Joe c'est accroupi, pour ramasser un peu ce qu'il y avait par terre. Il avait tout rangé en boule dans son sac qu'il avait mit sur le dos, Tara était déjà sur son balais, prête à partir. Joe monta sur le sien à son tour, et ils partirent. Joe se dirigea rapidement vers les gradins de Serdaigle, et il lâcha son sac en vol, pour éviter de perdre du temps, le sac atterri tout bien où il voulait, Joe se redirigea vers Tara. Une fois qu'il volait à ses côtés, il dit alors :

" Tu dois bien aimer le Quidditch je pense ! "
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Mer 17 Déc - 23:47

Tara s’était serrée contre Joe et il en avait fait de même. Deux corps, deux cœurs unis dans la tourmente de la vie de jeunes sorciers de Poudlard. Aimantés, luttant sans fin contre des éléments invisibles, comme le vent même si celui-ci venait jouer avec eux, comme le bonheur qu’ils avaient emprisonné dans leurs cœurs et qui tentaient de s’échapper en vain, et comme la magie qui les entourait. Magie qui avait rôdée autour d’eux depuis leur première rencontre et qui les avait suivit jour après jour, heures après heures, pour enfin les réunir.

Une grande conversation s’était alors installée avec eux. D’abord un peu timide dans les débuts, elle s’était épanouie par la suite quand ils s’étaient avoués leurs sentiments amoureux qu’ils avaient l’un envers l’autre. Sentiments qui s’étaient exprimés en semant une longue chaîne de mots doux plus forts les uns que les autres. Ces mots doux qui s’étaient imprimés en lettres d’or majuscules dans leurs cœurs.

Puis l’agréable conversation des amoureux avait tourné vers leurs animaux de compagnie. Brunmèche le hibou maladroit et Gipsy la souris gourmande. Quelques rires avaient fusés et ils résonnaient encore en Tara, comme une bouffée d’air pur. Comme ces regards qu’il posait sur elle et qu’elle capturait ne finissant pas de rougir à chacun d’eux. Des regards qui n’avaient pas besoin de mots. Et quand Joe les lui offrait, Tara les prenaient pour les transformer en de tendres et doux sourires d’amour qui faisaient briller des étoiles dans ses yeux, et elle les lui renvoyait.


"Alors que nos deux cœurs réunis et illuminés, viennent éclairer et battre à l’unisson dans nos âmes jusqu’à la fin des temps."

Et ils s’étaient levés brisant avec regrets leurs étreintes, laissant les mots s’envoler une dernière fois dans une région encore inconnue qui se trouvait dans les profondeurs de leurs êtres. Néanmoins, ils étaient restés non loin de l’autre de façon à ce qu’un léger frôlement se fasse sentir et ils avaient commencés une étrange conversation, se transportant avec des paroles, dans un autre temps.

"Alors je prierai pour vous noble et beau chevalier et soignerai avec amour vos blessures que vous auront infligées ces mécréants terrassés par votre bravoure."

Ensuite Joe avait rangé ses affaires et tous les deux étaient partis au dessus du stade. Ils volaient maintenant à la même vitesse, côte à côte.

"Je ne dirais pas que j’aime le Quidditch, mais je le regarde. C’est un peu trop ‘violent’ pour moi….. Je préfère rester dans les gradins et supporter les joueurs, même si c’est en silence et même si parfois je ferme les yeux quand je vois un Cognard foncer droit sur un des joueurs. J’ai appris à monter sur un balai pour le simple et merveilleux plaisir d’être dans les airs.
Et toi ? Tu m’as dit que tu étais dans l’équipe de ta maison…. Poursuiveur, si j’ai bien retenu…. Et ça te plaît, je suppose ?"


Et Tara reposa son regard devant elle pour éviter un anneau et virer à droite pour revenir ensuite près de Joe.

_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Jeu 18 Déc - 0:03

Ils s'aimaient envers et contre tout. En s'avouant leur amour l'un envers l'autre, ils avaient franchi le mur du réel, ils avaient franchi le mur des problèmes, ils étaient rentrés dans un espace qui leur était propre. Un espace comme l'ancien, avec les mêmes gens, les mêmes personnes, les mêmes problèmes, sauf que pour Joe, tous ses problèmes n'étaient plus, car rien qu'au contact de Tara, le mot problème disparaissait de son langage. Et voilà depuis longtemps qu'ils étaient l'un contre l'autre, et voilà depuis longtemps que Joe avait oublié le mot problème. Par contre il avait comprit un nouveau mot, le mot amour, sa signification, son sens, son but. Il avait comprit que le coeur n'était pas qu'un organe, mais aussi une partie de l'âme.

Ils en étaient venus à parler d'animaux, de leurs êtres fidèles, en qui ils comptent aussi beaucoup, pour finir sur des phrases, des phrases rien qu'à eux. Cette fois-ci, ce n'était pas comme la première fois, cette fois si c'était plutôt de grandes phrases avec de beaux mots, plutôt que de petites phrases avec de beaux mots aussi.

" Se soir, quand on regardera le ciel et les étoiles, une nouvelle apparaitra, c'est la notre... "

Tout en se levant, avec regret de s'éloigner d'elle, mais il avait eu la force, car il avait toujours ses mots qui faisaient battre son coeur et vivre son âme, ses mots si intenses et magnifiques que Joe ne les oublieraient pas. Ils s'étaient à nouveau réuni, et s'étaient mis à parler romantiquement, dans un langage ancien datant du moyen-âge.

" Ma princesse à déjà oublié que je ne me blesse jamais, j'ai déjà chuté d'un arbre haut comme trois fois un château, ce ne sont pas de simples péons qui me feront mals..."

Bien sûr, il faisait référence à sa chute de l'arbre de l'autre soir, se si beau soir durant lequel Joe avait rencontré Tara. e jour qu'il ne regretterai jamais, comme aujourd'hui.
Après qu'il ait rangé ses affaires, et qu'ils aient tous les deux décollés, Joe avait déposé son sac sur les gradins et avait rejoint Tara dans le stade de Quidditch, il lui avait même demandé si elle aimait bien ça.


" Oui, c'est assez violent, mais c'est intéressant. Et moi, oui, je fais du Quidditch depuis ma sixième année, mais je n'entre qu'officiellement dans l'équipe cette année. Les autres je faisais simplement les entraînements. C'est marrant, sauf quand on se reveille à l'infirmerie et qu'on apprend que, encore une fois, le cognard ne nous à pas épargné."
Revenir en haut Aller en bas
Tara Wilson
~ Modérateur ~
~ Modérateur ~
avatar

Féminin Nombre de messages : 419
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 25/11/2008

Feuille de personnage
Origines: Sang Mêlé
Âge: 16 ans
Animal (nom + race): Gipsy, petite souris blanche (Race : Rongeur)

MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   Jeu 18 Déc - 0:56

Au fil de leur conversation, les liens qui les unissaient maintenant s’étaient fortifiés au fil des minutes. D’abord, au tout début, par des regards timides, des joues qui se colorent, ensuite pas des paroles au sens un peu caché, par des peurs sans noms, pour finir par des enlacements passionnés et des baisers volés.
Ils s’étaient dit aussi des mots doux, des mots forts, pour continuer quelques instants plus tard, après avoir parlé de leurs animaux de compagnie, avec des petites phrases, regroupant tout ce qu’ils avaient au fond de leurs cœurs pour l‘un et l‘autre.


"Oui, une étoile qui brillera pour veilleur sur nos nuits, jusqu’aux premières lueurs du jour."

Et la première séparation de leurs corps aimantés avait eu lieu. Difficile. Mais elle le voyait toujours, il était là, tout près, ils se frôlaient et se parlait même dans un langage datant des siècles anciens, très anciens même. Mais un langage qu’eux seuls comprenait. Un langage qui n’aurait eu certes aucun sens pour toute personne passant dans les parages, mais qui en avait un pour Tara et Joe. C’était un langage que seuls leurs cœurs pouvaient décrypter.

" Oh, je m’en vois désolée, mon beau chevalier ! Comment me faire pardonner pour cet affreux oubli de ma part…. Il est vrai que vous avez belle allure dans votre armure et que rien n’y personne ne peut vous atteindre….surtout pas de simples gens."

Tara s’était mise doucement à rire. Ce fameux arbre. Cette chute par laquelle tout avait commencé sans qu’ils s’en rendent compte dans l’immédiat, même si leurs cœurs avaient commencés à avancer sur le chemin que Cupidon avait tracé.
Mais la nuit qui avait suivie, courte nuit car bien entamée, avait été assez agitée pour Tara, s’inquiétant pour ce garçon qu’elle n’avait pourtant vu que quelques heures.
Mais des heures qu’elle n’avait pas oubliées au fil des jours. Et en regardant Joe, s’affairer à ranger ses affaires, elle se dit qu’elle ne regrettait pas d’être montée sur cette colline.

Volant maintenant depuis quelques minutes aux côtés de Joe évitant les quelques anneaux présents en volant au-dessus d’eux, Tara avait l’impression de voler avec un ange. Un ange qui lui avait demandé si elle aimait le Quidditch.


" Intéressant oui, mais avec des règles assez complexes tout de même. Alors tu es un ‘bleu’ comme on dit chez les moldus quand on est nouveau dans une activité quelconque. Mais vu la façon dont tu voles, je pense que tu feras un très bon Poursuiveur. Ha ces fameux Cognards. Le sorcier qui les a ensorcelés devait avoir une dent contre ce sport, pour qu’ils soient si hargneux."

Tara sourit à Joe et se mit doucement à zigzaguer, frôlant ainsi avec sa jambe, la jambe de Joe à chaque passage.


_________________
D'un père moldu tu es née
De la beauté de ta mère tu as héritée
Chaque jour qui passe tu te montres plus travailleuse
Que les mauvaises langues la mettent en veilleuse
Car de tes origines tu ne te caches pas
Et c'est donc à Poufsouflle que te conduiront tes pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FINI] Dans les alentours du terrain [PV Tara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mystères de Poudlard :: POUDLARD :: A l'extérieur de Poudlard :: Le terrain de Quidditch-
Sauter vers: