Cinquante ans après l'affrontement final, une ombre plane à nouveau sur le monde magique...
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Transe Aerienne [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Transe Aerienne [libre]   Lun 10 Aoû - 12:56

Ce que les cours pouvaient être éreintants... Ressasser sans cesse des choses que tout le monde se fiche bien de savoir, étaler sur des kilomètres de parchemins des tonnes et des tonnes d'informations qui ne serviront jamais dans la vie active, qui seront balayées bien vite par les réalités crues de la véritable existence. Vraiment, Poudlard était bien loin des idéaux d'Arzel. Remarque, ses idéaux à lui... quels étaient-ils ? Est-ce qu'ils existaient, du moins ? Le jeune garçon n'aspirait à rien, ou presque. Un casque sur les oreilles, une musique tonitruante et enivrante pour se préserver des autres. Voila bien tout ce qu'il pouvait supporter. Les mains enfoncées au fond de ses poches, le nez rivé vers le sol, le pas long, rapide et droit, une large mèche de cheveux noir masquant son regard violent, Arzel se dirigeait vers le Terrain de Quidditch, suivit de son balais -dernier cri- flottant sagement sur ses traces. Le jeune garçon savait voler. Il volait même avec une grande habileté.

Voler lui permettait de mieux profiter de sa musique, et l'emmenait toujours plus prês du ciel. Il n'aimait pas les nuages, le ciel bleu, les intempéries quelconques. Mais il haïssait la Terre à tel point que ne plus la sentir sous ses pieds lui procurait un soulagement, une ivresse telle que Arzel avait le désir de vivre à chaque instant. Il ne concevait pas de rester cloitré dans une salle de cours, à somnoler sous les phrases barbantes et sans fin de ses soporifiques professeurs. Aussi avait-il décidé de voler un peu dans le stade, profitant de la fin de la journée pour être tranquille, sans regard courant sur son style si particulier, sur son étrange personnalité. Arrivé au centre du stade, Arzel releva son nez vers le ciel et extirpa ses mains de ses poches. Sardanapale n'était pas son frère. Icare pouvait se rhabiller. Il allait pouvoir exister un peu. Enfourchant son balais, le jeune garçon frappa le sol de son pied et s'éleva dans les airs, le crâne degoulinant de flots ininterrompus de musique criante.

Le couché de Soleil était délicieux, enivrant, mais ne touchait nullement l'émotion du jeune garçon. Rien ne touchait jamais son émotion de toute façon. C'était à se demander s'il en possédait une, d'émotion, d'ailleurs. Arzel vrilla sur son balais, fit de larges tours de stade, montait en flèche pour mieux redescendre en piquet et se redresser à seulement un mètre du sol. Le jeune garçon ferma les yeux. Esquissa ce qui semblait être un embryon de sourire. Enorme. Juste énorme pour lui. Arzel laissa le vent griffer son visage, démêler ses cheveux et faire rougir son nez, ses joues. La musique masquait le hurlement de l'air fendu. Et dans un tourbillon de multiples loopings, Arzel entra enfin dans sa transe musicale et oublia tout autour de lui. Même cette personne qui s'avançait dans les gradins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transe Aerienne [libre]   Lun 10 Aoû - 23:13

Neeve n'avait jamais volé avant. La sélection de Quidditch à été comme une révélation.
C'était tout à fait par hasard qu'elle avait atterrit au beau milieu d'un entrainement et qu'elle avait enfin monté un balais. Elle n'a plus jamais su s'arrêter et heureusement pour elle car a présent elle était attrapeuse dans la maison de Serdaigle. Au début elle ne voulait pas faire partie de l'équipe voler n'était qu'une distraction qui s'est transformé en vrai passion. Elle s'était présenter pour le post de batteuse mais lorsqu'on lui demanda d'essayer de frapper la balle, elle manqua son tir de peu. Le formateur lui avait demandé d'essayer une autre, le souaffle ce n'était pas celle la non plus. Il avait l'air exaspérée au bout de cette deuxième balle mais elle voulu tout de même essayer la dernière. Elle l'avait regardé avec attention et ne l'avait quitté des yeux. Son premier essai fut assez désastreux mais le deuxième était totalement différent en plus d'avoir été rapide au bout de peut-être dix minutes d'entrainement elle réussi à attraper le vif d'or. C'est là qu'elle sur qu'elle serai prise.

Sachant que les matchs de la saison allaient sûrement bientôt commencer, Neeve décida d'aller s'entrainer un peu en fin de soirée croyant le terrain inoccupé ce jour là. Mais le manque d'entrainement n'était pas la seule raison. Elle n'avait plus volé depuis des semaines et cela lui manquait. De plus c'était un jour idéal la température était parfaite, l'air était doux et les rayons de soleil réchauffait doucement la peau de quiconque allait dehors, mais à sa surprise il ne l'était pas.
Un jeune homme virevoltait dans les airs, il avait l'air vraiment bien la haut. Elle monta dans les gradins et l'observa un moment. On voyait à l'expression de cet élève qu'il était libéré et que ce petit moment paraissait spécial.
Ses loopings aérien étaient drôlement bien réussis et il semblait se distraire énormément.
Comme elle aurait aimé être à sa place, depuis le peu de temps qu'elle n'était plus monter sur un balai cela lui avait manqué.

Quelques minutes plus tard, Neeve réfléchit, peut-être était il mieux de repousser l'entrainement à demain et de laisser le jeune homme profiter de ce moment ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transe Aerienne [libre]   Mar 11 Aoû - 21:04

Décidément... Loin de la populace Poudlarienne, existait toujours une personne prête à s'approcher de vous. Certes cette jeune fille qui venait de s'avancer dans le stade ne s'était pas matériellement approchée d'Arzel comme celui-ci planait toujours loin au dessus de la pelouse. Mais tout de même, son regard était bel et bien rivé sur lui. Il aurait donc été idiot d'ignorer que ses acrobaties aériennes l'avaient faites venir jusqu'ici... jusqu'à lui. Arzel fronça les sourcils et fit plusieurs cercles en toisant la jeune fille d'un air menaçant. Quoique son regard était toujours menaçant, même quand il ne désirait pas l'être. Bref. Que voulait-elle ? Un autographe peut-être ? Arzel n'était pas de nature altruiste. Et ce soir, il n'était pas d'humeur à se montrer sympathique. Surtout que la jeune demoiselle, portant l'armoirie de Serdaigle, venait d'entrer dans les gradins...

Elle n'avait pas l'air de vouloir repartir de si tôt. Agacé, Arzel jeta une fois de plus un sombre regard à la demoiselle. A tel point que son inattention faillit lui coûter cher : Il manqua tomber de son balais sous le coup d'un trop brusque virage. Plus de peur que de mal, le Serpy reprit les affaires en main et retrouva bien vite son équilibre. Pourtant sa transe aérienne était cassée pour la soirée. Ce qui eut don de mettre Arzel dans un état sourdement colérique. Grommelant entre ses dents, le jeune garçon monta haut dans le ciel, redressant son balais quasi-verticalement. Il se cramponna au manche tout en cogitant furieusement. Bon. Un accident "malencontreux" et cette jeune fille repartirait d'où elle était venue. Un allé simple à l'infirmerie, et Arzel pourrait de nouveau voler tranquillement, sans regard braqué sur lui.

Un sourire terrible étira les lèvres du jeune garçon. Quelle charmante idée... Braquant son balais dans les airs, Arzel stoppa son vol et flotta un instant dans les courants du vent. Sous ses pieds, le stade paraissait soudain petit. La jeune fille ne formait plus qu'un point ridicule. Le jeune garçon se concentra. Elle allait voir... Quelques secondes filèrent. Puis le Serpy pencha brusquement son balais en avant... Un magnifique piquet, en somme, qui fendit l'air et arrachèrent quelques larmes à Arzel comme celui-ci fut contraint de plisser les yeux sous la violence du vent qui lui fouettait le visage. La jeune fille se rapprochait de plus en plus... Et, à seulement quelques mètres du sol, Arzel remonta violemment dans les airs, juste au dessus de la tête de la Serdy ! Un puissant courant d'air résulta de son acte, et le jeune garçon, de nouveau flottant dans les airs, en fut très satisfait. Les cheveux de la jeune fille s'éparpillèrent sous le coup de son fort coup de balais.

Arzel arrêta son vol pour un temps, revenant juste au-dessus des gradins, près de la Serdaigle. Assis en amazone sur son balais, le Serpy se passa une main dans les cheveux. Il était déçu de ne pas avoir fait plus de dégâts... Mais peut-être avait-il fait suffisamment peur à la jeune fille pour que celle-ci déguerpisse. Arzel ne broncha pas. Mais son regard colérique parlait pour lui. Un temps passa. Et c'est lui qui brisa le silence. Levant un sourcil dédaigneux, et dans une moue presque méprisante, le Serpy cracha au visage de la jeune fille.

- Les Matchs sont terminés, tu arrives trop tard... Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transe Aerienne [libre]   Mer 12 Aoû - 14:46

Neeve avait réfléchit à la question précédemment poser par elle même dans sa tête mais était encore indécise, avant de prendre sa décision, elle venait de se rendre compte que le serpentard venait de la remarquer, elle venait sans doute de briser son petit moment.
Elle avait surpris son regard sur elle, un regard de mépris, pour elle il n'avait aucun sens. Elle n'avait aucune intention d'interrompre le jeune homme et même si c'est ce qu'elle faisait en le scrutant dans les airs, elle n'avait guerre l'intention d'arrêter. L'attitude du jeune homme révéla en elle son aptitude inexplicable d'adorer énervé les autres.
Quand le serpentard faillit tomber de son balais Neeve se mit doucement à rire, comme quoi il n'aurait peut-être pas du trop insister sur le faite que la jeune fille l'observait. Bien sûr elle aurait moins rit si il s'était écrasé au sol comme une mouche sur un par brise mais soit, il allait bien.Rien qu'en voyant son sourire, Neeve compris directement à quel genre de personne elle avait à faire. Vu que dans sa famille il était tous comme ça. Ce regard lui était étrangement familier mais en entrant dans cette école elle s'était faite une promesse, laquelle consisterait à ne plus jamais se laisser impressionner par des gens comme ceux-ci.
Elle le vit monter de plus en plus haut dans les airs, elle ne le distinguait que très peu mais elle savait ce qu'il préparait enfin du moins pensait savoir...
Elle le regarda attentivement se pencher et foncer a toute allure vers elle. Elle le regarda avancer. Son seul but était qu'elle déguerpisse de là et c'était ce qu'elle allait faire avant que le jeune homme ne la pousse à changer d'avis. Pour elle, le jeu avait commencé.
Le jeune homme allait de plus en plus rapide, cette fois ci, elle cru qu'il allait la heurté mais il redressa son ballais et s'arrêter a quelque centimètres. L'élastique dans ses cheveux se détacha suite à la vitesse il allait et son arrêt brusque. Certes elle avait eu peur mais n'avait pas cligné de l'œil. Avec le temps et le travail on arrive toujours à cacher ses peurs aux autres.


" Alors, était-ce amusant ? "

Elle lui adressa un sourire narquois et le regarda pendant un bon moment.
Il avait l'air furieux et n'était décidément pas près à passer l'éponge sur le fait que la jeune serdaigle lui avait gâché son petit moment. Il intervient aussitôt.


- Les Matchs sont terminés, tu arrives trop tard... Dommage.

Elle sourit au jeune homme et lui répondit d'un ton assez calme.

" Je ne suis pas là pour vois les matchs mais pour m'entrainer. "

C'était décidé elle ne quittera pas le terrain, l'envie d'énervé et l'envie de s'entrainer surpassa la raison. Elle attendit passiament la réponse du jeune homme à sa provocation.


Dernière édition par Neeve Neggels le Mer 19 Aoû - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transe Aerienne [libre]   Jeu 13 Aoû - 12:38

Rien à faire, la demoiselle ne bougea pas. Pire encore, elle n'avait même pas semblé avoir peur. Ce qui eut don d'énerver Arzel d’autant plus. Non seulement il n'allait pas réussir à la faire déguerpir, mais de surcroît, il allait devoir supporter de partager le terrain avec elle. Certes le terrain était immense, et pouvait contenir des dizaines de joueurs pour un entraînement. Seulement voila, dès l'instant où il n'était plus seul alors Arzel avait déjà la sensation d'étouffer. Il n'y pouvait rien, c'était comme ça, il ne savait pas comment s'y prendre avec les autres. Misanthrope et solitaire, Arzel ne savait même pas ce que signifiait le mot "amitié", les agréables sensations que cela procurait. Il restait toujours cloitré, enfermé sur lui-même, caché dans les recoins sombres du château là où personne ne pouvait l'embarrasser. Constamment entouré d'un rempart sans faille ou presque, le Serpy se confondait dans un mutisme presque total et à partir de l'instant où quelqu'un venait tenter de lui adresser la parole, Arzel se sentait mal à l'aise. Et chez lui, l'embarras se traduisait par une certaine forme de violence, quelle soit verbale ou bien physique. Il n'était pas trop rare de voir le Serpy insulter un élève ou le prendre par le col de sa chemise. Même si l'élève en question l'avait simplement bousculé par mégarde... Mais ce soir, la situation était légèrement différente. D'une part car la jeune fille, postée dans les gradins, n'avait rien fait de malencontreux. Et d'autres car cette demoiselle... était une demoiselle justement. Arzel était déjà embarrassé face à n'importe qui, alors s'il s'agissait en plus d'une jeune fille d'à peu près son âge... Le Serpy ne laissa rien paraître de sa gène. Il la cacha aussi bien qu'il le put en relevant le menton d'un air narquois. Un fin sourire carnassier se dessina sur ses lèvres.

- Pas assez à mon goût, puisque tu n'es même pas blessée. Je ferais mieux la prochaine fois.

Le jeune garçon arqua un sourcil et toisa la jeune fille de haut en bas, croisant fermement les bras contre lui. Ah vraiment ? Venue pour s'entraîner ? Et bien les craintes d'Arzel devenaient donc matérielles. Il allait effectivement devoir couper le terrain en deux... ou le partager. La demoiselle devait donc être douée en vol, tout comme lui. Arzel aimait voler, il aimait repousser les limites et passait énormément de temps sur le terrain de Quidditch, quitte à négliger les autres matières de l'école, ce qui, en fait, ne le dérangeait pas vraiment. Le visage d'Arzel se crispa dans une moue dédaigneuse. Faisait-elle exprès de vouloir l'agacer ? Ou bien disait-elle vrai quant à son entraînement ici ? A moins qu'il ne s'agisse de ces deux idées. Le jeune garçon pâlit.

- T'entraîner ? Je croyais que les Serdaigles passaient leur temps le nez dans leurs bouquins de cours...

Arzel détestait les rumeurs, mais qu'à cela ne tienne, il tenta ce qu'il pouvait pour dissuader la jeune fille. D'un air ironique au possible, Arzel se pencha exagérément vers la demoiselle, approchant son visage à quelques centimètres du sien. Sa taille dépassait la sienne, et cela lui donnait l'impression, fausse ou exacte, d'avoir l'avantage sur elle. Des mèches de ses cheveux noirs s'échappèrent de derrière ses oreilles et vinrent légèrement masquer ses yeux brillants. Une lueur étrange passa dans son regard.

- Comme tu n'as pas du tout l'air de vouloir te barrer d'ici, alors je te propose un duel... En vol. Celui qui parvient à faire tomber l'autre gagne le droit d'avoir le Terrain. Pour lui tout seul.

Le Serpy se redressa, déjà conscient de remporter ce duel. A condition que la jeune fille accepte, évidemment. Pour la persuader de le faire, et bien que l'idée de toucher quelqu'un le débecte, Arzel tendit la main à la Serdaigle.

- Refuse si tu as trop peur... Faudrait pas que tu t'fasses mal hein, ce s’rait trop bête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Transe Aerienne [libre]   Jeu 13 Aoû - 13:21

Avant d'avoir la réponse du jeune homme, elle se remémorait tout ce qu'il s'était passé avant son arrivé dans cette école et ca la rendait encore agressive et parfois méchante, ce qui n'était pas son attitude car en principe elle était douce et gentille, travailleuse et ambitieuse mais encore une fois c'était différent, le fait que ce jeune homme réagisse ainsi la mettait en colère au plus haut point. Celui-ci ouvrit enfin la bouche.

- Pas assez à mon goût, puisque tu n'es même pas blessée. Je ferais mieux la prochaine fois.

Blesser alors c'était ca son intention ? Cette révélation la fit rire au lieu de lui faire peur, si elle devait compter toute les fois ou elle avait été menacé elle n'aurait toujours pas fini dix année plus tard. Il arrivait même qu’à force qu'on lui répète qu'on la tuerait ou pire qu'on la blesserait tellement qu'elle ne puisse plus jamais s'en relevé qu'elle finissait parfois par le désiré. Juste pour voir si les paroles seraient proportionnées aux faits. Si un jour quelqu'un regretterai de l'avoir traité ainsi. Elle soupira puis répondit calmement.

"Et bien je te le souhaite."

Elle savait comment déstabiliser, cette manière de répondre avait toujours jusqu'a présent troubler. Et la plus part du temps les menaces s'arrêtaient. Et si ce n'était pas le cas, et bien tant pis elle s'y risquera. Et même si elle n'avait aucune envie d'être blessée cette fois, elle savait qu'il fallait faire de ses faiblesses une force.
Le jeune homme reparla à nouveau.


- T'entraîner ? Je croyais que les Serdaigles passaient leur temps le nez dans leurs bouquins de cours...

Apparemment il ne croyait pas à ce que Neeve disait, et bien tant pis pour lui. Elle n'avait pas besoin de se justifier elle répondit simplement.

" Il n'y que les imbéciles qui ont des préjugés comme celui-ci."

Elle savait qu'il n'était pas idiot loin de là, cela se voyait même à l'œil. Il s'approcha d'elle et toujours ce sourire aux lèvres, il lui proposa quelque chose.

- Comme tu n'as pas du tout l'air de vouloir te barrer d'ici, alors je te propose un duel... En vol. Celui qui parvient à faire tomber l'autre gagne le droit d'avoir le Terrain. Pour lui tout seul.

Sans bouger Neeve lui répondit en souriant.

" Et si toi tu dégageais, on aura même pas besoin de se fatiguer."

Elle n'avait pas envie de refuser mais n'avait pas envie d'accepter non plus quoi que...peut-être que sa servirait d'entrainement. Il savait bien comment la persuadé de le faire. Il lui tendit la main. Pourquoi pas ? Elle n'avait pas grand chose à perdre.

- Refuse si tu as trop peur... Faudrait pas que tu t'fasses mal hein, ce s’rait trop bête.

Elle lui serra la main et sauta par dessus le gradin son balai la rattrapant directement.
Puis fonça directement à l'autre bout du terrain. Neeve était très rapide et son entrainement d'attrapeuse lui laissait toutes ses chances. Eviter les attaques serait un jeu d'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transe Aerienne [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Transe Aerienne [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mystères de Poudlard :: POUDLARD :: A l'extérieur de Poudlard :: Le terrain de Quidditch-
Sauter vers: